Forum RPG de fantasy médiévale
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'avenir des peuples dépendra des peuples.
Le Peuple de l'Avenir, lui, dépendra de l'Avenir...
[Louise Abraham]

Par les Chutes ! Quand il fallait gagner une bataille,
l’Histoire ne retenait pas l’honneur.
L'Histoire retenait le vainqueur.

[Adriano Di Marechialo]

L'amer est l'écume du souvenir.
[Camiy Saint-Syr]

Ils me reprochent d’abuser de la crédulité des gens.
Pourtant, mon métier est semblable à celui du berger:
j’élève des moutons dans le but de les tondre…
[Ometeotl Jahar]

Il vaut mieux se retrouver devant des Orcs en colère plutôt que devant des nobles
et des politiciens.
Quand un Orc veut te tuer, il le fait savoir clairement
et, généralement, sous tes yeux.
[Barry Toothpick]

Miséricordieux, j’avalerai vos supplications, délices de ma victoire !
[Rubis Solime De Babaux]


Le proverbe "Il faut battre le fer tant qu'il est encore chaud" marche aussi avec les elfes...
[Walgrim Grindal]

Litanie de larmes, symphonie en pleurs majeurs.
Rater une mesure, repartir à zéro. Mélodie funeste.
Danse macabre, l’effleurer et puis s’en retourner pleurer.
Seul.
[Sheren]

Il suffit d’un seul regard
entre deux coups de hache et quelques têtes coupées
pour que leurs destins soient scellés à jamais.
[Kalea Grindal]

Ma soif de vengeance s’est tue dans un murmure :

Le silence…
[Cronose]

Le pire n'est pas de mourir, mais d'être oublié.

[Erwan D. Layde]

Il n'existe ni de mauvais, ni de bon,
Seulement des divergences d'opinion.
[Isarus]

La maîtrise d'une épée doit être apprise, exercée et maitrisée. Le jeune apprenti du forgeron ne commence pas
par forger une belle épée
pour le prince. L'apprentie tapissière ne tisse pas le tapis préféré de la reine
avec ses premiers fuseaux.
Ainsi, le rhéteur fait ses premiers discours à son miroir et le soldat se bat d'abord
contre un mannequin, et non contre son ennemi mortel.

[Maël Theirmall]

L'Harmonie passe aussi par la Diversité,
tel le ciel embrasé d'une soirée d'été.
[Laranith]

Un par un, il traîna les corps jusqu’à la falaise et les jeta à la mer afin de leur offrir une sépulture rapide...

Et afin de libérer la clairière de ces putrides émanations. La nature n’avait pas à contempler la folie des hommes.
Elle n’avait pas à supporter la barbarie des êtres qu’elle avait un jour engendré...
[Trucid]

Partagez | 
 

 Caled

Aller en bas 
AuteurMessage
Caled

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Caled   Dim 3 Juin - 6:34

Prénom : Caled

Nom : X

Surnom : Le Corbeau, symbole de son pavillon personnel.

Age : 38 ans.

Sexe : M

Ethnie : Humain

Métier : Pirate

Appartenance : Le Pavillon du Corbeau est rattaché au parlement pirate de la Poudrière.

Description caractéristique :
*Orgueilleux
*Égoïste
*Sournois
*Manipulateur
*Solitaire
*Fin tacticien


Description physique :
*Traits caractéristiques aux hommes originaires de la région aride de Dune.
*Peau mate et halée par le soleil.
*Cheveux noirs
*Une fine barbe de marin et un petit bouc lui parsèment le bas du visage
*Stature moyenne
*Son regard est étrangement asymétrique. Son œil droit est borgne en apparence, mais son iris recouvert par les ombres outrepasse le handicap grâce à une magie. Son œil gauche, valide, brille d'un bleu clair déstabilisant.
*D’innombrables tatouages, représentant des rituel et des incantations démoniaques, recouvrent une grande partie de son corps. Prenant sa source sur sa jambe gauche, l’œuvre serpente et remonte le long de son torse, pour finir sa course autour de son bras droit.


Équipements et vêtements :
*De belles bottes en cuirs et un manteau de capitaine lui assurent la prestance de son rang.
*Ses vêtement sont en lins, légers et joueurs avec le vent. Ils arborent des teintes sombres la plupart du temps, noirs et gris comme le corbeau, son emblème.
*Ils possède plusieurs bijoux afin d'étaler sa réussite aux yeux de tous. En or de préférence.
*Deux pistolets à poudre.
*Une grande dague courbée, gemmée par de somptueux rubis.
*Un cimeterre.
*Une pipe et son tabac personnel rangés soigneusement dans une petite boite en ivoire.
*Une gourde remplie de rhum ou d'eau selon son humeur.




Particularités magiques :
*Suite au pacte signé avec un démon lorsqu'il était orphelin, Caled possède une longévité accrue et un organisme plus résistant, ainsi que l’accès à la magie de ces même démons. Puisant dans les portails de leur dimension infernale, il s'octroie une puissante énergie sombre qu'il peut modeler et faire circuler dans son corps grâce à son tatouage.
Bien que son expérience dans ce domaine soit faible et qu'elle requiert un savoir immense du Sombreverb, Caled s'est plongé cœur et âme dans cette magie, sa détermination est sans faille, il s'est mis en tête de la retourner contre son propriétaire et de récupérer la propriété de son âme.
A ses risques et périls, car les ombres dévorent petit à petit l’innocence et la conscience de quelqu'un qui abuse d'une telle magie.





Histoire : (Résumé de son histoire et de ses aventures rp)

Ma vie a bien changé durant ces dix longues années, tel le reflet de l'étrange époque que nous vivons.
Avant le couronnement de sa majesté Louise, je n'étais qu'un pauvre orphelin originaire de Dune, la ville ou l'eau douce a plus de valeur que l'or. Les guerres ethniques martelaient la terre de nos ancêtres depuis des centaines d'années, rien ne laissait prévoir un quelconque changement, si bien que les commerces s'implantaient en fonction des conflits et permettaient la croissance de la civilisation. C'était une époque bénie pour la piraterie. Habitant du vieux port, j'étais tout naturellement ébahit par la classe et l'allure de ces courageux marins qui traversaient nos mers de long en large. Je patientais des heures entières pour apercevoir leur apparition, alors que je me cachais sous les tables des tavernes pour écouter les récits sur les légendaires pirates de l'archipel de Constance.

Ce n'est donc pas un hasard si je devint un mousse de l'équipage de Rakim le sanguinaire suite à une escale. Il m'avoua plus tard avoir vu l’étincelle d'un grand marin en moi. Je pense personnellement qu'il m'a juste choisit car j'étais hargneusement sortit victorieux de la joute m'opposant à mes camarades. Tout ça pour nourrir les paris et l'amusement de pirates alcoolisés. Mais je n'oublierais jamais la fierté qui bouillonnait en moi alors que le célèbre Rakim me complimentait et que je me raillais d'être le plus grand voleur à l'étalage de Dune. Ma vie de pirate débutait.

Seize années s’écoulèrent. Ce fut une époque d'aventure et de fraternité. L'équipage devint la famille que je n'avais jamais eu, j'avais foi en eux, en nous, j'étais tellement insouciant. J'ai monté en grade, jusqu'à devenir le second et lieutenant de Rakim. Les marins me respectaient et me suivaient aveuglement dans les batailles, je nous pensais réellement invincible. Le monde lui même évoluait, s'ouvrait et se découvrait aux autres, la reine Louise achevait son œuvre et nous offrit de fastes revenus grâce à l'ouverture d'un commerce maritime mondial.
Quoi qu'il m'arrive encore durant mon existence, ces années d'euphorie me rattachent à jamais au monde de la mer.

Et puis... « Il » est apparut dans ma vie... Dévoilant l'horrible vérité sur mon existence.
Alors âgé de huit années, puceau et fou que je fut, j'avais vendu mon âme à un démon.
Ces souvenirs s'étaient étrangement évaporés de mon esprit et il ne manqua pas de me ramener à la réalité. Cette révélation fut un choc, une fable que je n'étais pas prêt à accepter. J'engageai alors le combat contre mon acolyte funeste. Faible et tout petit... Telle fut la morale de sa sanction, l’amère réalité sur ma faible personne. Dans mon orgueil j’orchestrai la chute de mon navire, de mon capitaine et de tous mes amis.

Dans mon désespoir s’insinua néanmoins une lueur d'espoir, une idée folle qui aujourd’hui encore embrase mon âme. Je possède, grâce au pacte, la faculté de puiser et contrôler la magie qui m'avait vaincu si facilement. Tant que la vie ne me quitte pas, mon âme reste mienne, le seul moyen d'annuler un contrat signé avec un démon est de tuer le démon en question. Je pris alors la décision de plonger corps et âme dans la magie infernale. Peu importe ce qu'il m'en coûterait. L'Endiablée fut logiquement, ma nouvelle destination.

Je préfère vous éviter cette période funeste qui me vit devenir un nouvel homme. Homme infréquentable que je suis encore d'ailleurs. Complots, machinations, trahisons, magie, rituels et sacrifices, je trempai alors dans bien des vices et vendis mes talents aux plus offrants. Seul la vengeance m'importait.
Ça oui, cette période me combla de savoir, de puissance et de relations, je me rapprochais de mon but à grand pas. Pourtant je me rapprochais à la fois de ma chute. Être un pirate est une chose, un assassin ne faisant aucune distinction entre femmes et enfant en est une autre. Impuissant face à l'humanité qui me désertait. Il était temps pour moi de rentrer au pays. De reprendre la succession du renommé Rakim. Mon âme entière aspirait à naviguer, mon esprit ne peut guérir autrement que par l'air marin.
J'ai pris la décision d'entreprendre la légende de Caled le corbeau, prince de l’océan, roi des pirate.
Même le plus grand démon qui soit, ne pourra pas ignorer un roi. Je récupérerais mon Âme. Quoi qu'il m'en coûte.



Contexte


L’appel de la mer est un sentiment indescriptible. Il suffit de tellement peu pour se faire happer, pour s’y agripper de toute ses forces et s’en rendre dépendant à jamais. Ce monde est un univers bien à part, ou les différences sociales et physiques n’existent pas de la même manière. Où la renommée et le rang n'ont pas la même valeur. La loi du plus fort règne en maître, et les hommes ne voulant pas courber l’échine n’ont qu’à se cambrer, se rebeller et agir de leur propre chef.
Mais l’appel de la mer ce n’est pas que ça ; c’est aussi la puissance des océans se dessinant à perte de vue devant vos yeux avides. Les bourrasques des alizés qui vous soulèvent le cœur, qui font claquer vos vêtements et vos cheveux, qui hérissent votre poil et élèvent votre âme. Ce sentiment de liberté si puissant, si intense, qu’il vaudrait la peine qu’on meure pour lui. Cette soif de vivre, qu'on pensait perdue à jamais et qui se retrouve soudain, assaillit d’une avidité jamais rassasiée.

Les raisons qui peuvent forcer un homme à prendre la mer un jour, sont nombreuses et variées. Cela peut-être un choix de vie, une punition, une pénitence, ou encore un carrefour dans une existence. Peu importe. Car au final elles les mèneront tous sur une même route, qu’ils ne quitteront sûrement plus jamais. Et pas forcement par conviction… Car l’appel de la mer c’est aussi : La mort à tout moment et à toutes heures. La encore, les causes peuvent être diverses. Seulement, si vous posez la question aux marins, ils vous parleront tous de la même angoisse. Leur plus grande crainte est d’être réveillé par l’écho des tambours de guerre, résonnant au loin. La terrible mélodie rythmique des pirates de l’archipel de Constance, qui s’amusent à terrifier leurs victimes en leur offrant un requiem digne de ce nom.
Ces loups de mer sans pitiés ne se plient à aucune règle, hormis quelques traditions entre eux, permettant de coexister sans s’entre tuer. Ils pillent et traquent sans remords tous les navires ayant la malchance de croiser leurs routes. Et ils ont la réputation de ne laisser aucun survivant, sauf si c’est pour les marquer au fer, afin de les revendre comme esclave. La reine Louise Abraham, avait prit conscience de la menace et des répercutions économiques du à l’activité de ces pirates. Mais malgré le durcissement et les résolutions de sa flotte marine, elle ne put faire grand-chose. Le problème était tout autre et résidait ailleurs. Les pirates, égaux à leur réputations de fourbes, ont eu une grandiose idée il y a de ça une centaine d’année. Afin de déjouer leur vulnérabilité, ils ont décidés de se rassembler et de s’éloigner des grands ports, leur permettant par la même occasion de se sédentariser et de fonder des familles. Ils ont alors investit un Archipel d’îles sauvage. Le dit Archipel de Constance, comportant dix îles et situé entre le duché de Dune et le golfe de Port-Ecume. Ils s’y sont implantés de manière définitive.
Deux îles n’étaient pas habitables. L’une, ou grondait un terrible volcan gris en activité. Elle fut renommée l’île du Dragon, puis laissée à l’abandon. L’autre, étant déserté de toute végétation pour on ne sait quelle raison divine. Elle fut appelée l’île morte.
L’implantation démarra en premier lieu sur la plus grande des îles. Tortuga. Elle était deux fois plus grandes que ses consoeurs et possédait de larges plateaux, qui facilitaient les fondations des constructions et l’agriculture. Néanmoins, il apparut que les pirates avaient du mal à cohabiter. Alors ils se rassemblèrent en six confréries soudées, et ils s’installèrent chacun sur une île indépendante :

- Une des confréries s’implanta sur le Pic du Diable. Cette petite île se nommait ainsi, car c’était un ancien volcan et que ses flancs rocheux viennent maintenant se loger à même dans l’eau. Outre un grand golfe ou la ville et le port ont pu s’implanter, les pirates furent forcés de creuser à même la roche pour aménager des cales et des entrepôts, afin de stocker leurs butins et leurs réserves. Créant au fil du temps, une vrai souricière au cœur de l’île. Les pirates y résidant finirent par se spécialiser dans le vol et la contrebande de poudre a canon, ce qui créa de lui-même le nom de leur groupe : La confrérie de la Poudrière.

- Une autre s’installa sur l’île du crabe, une île qui avait engrainée de lourdes querelles à son sujet. Sa taille, sa géographie généreuse et sa proximité de Tortuga firent beaucoup de jaloux. Elle prospéra naturellement d’une grande activité économique, tandis que sa confrérie reste l’une des plus dangereuse de l’archipel. Les pirates installèrent leur base sur les deux extrémités de l’île en forme de crabe. Il se nommèrent donc : La confrérie des Deux-Pinces.

- L’île cuivrée donna naissance à la plus riche des confréries de l’archipel. Son volcan rouge en activité fut l’objet d’une vraie ruée vers l’or, et les forges se multiplièrent en nombre important, profitant de la chaleur du magma pour effectuer leur artisanat. C’est alors sans surprise, que les pirates de l’île se spécialisèrent dans la refonte et la création d’armes en tout genre. Bâtissant au fil du temps ; La redoutée et fortunée, confrérie des Enclumes.

- L’île de la mouette avait une particularité inédite, elle était parsemée de hautes collines. Les colons installèrent donc leurs villages et leurs forts en hauteur, ce qui leur offrait un avantage visuel important et redoutable. D’où leurs noms ; Les Charognards.

- L’île aux récifs ne porte pas son nom pour rien. En premier lieu déclaré inaccessible, face aux nombreux récifs formant une couronne autour de ses terres. Elle fut finalement domptée plusieurs dizaines d’années plus tard, contrainte à la pression et l’explosion démographique de l’archipel. Une bande de pirates cinglés réussirent alors l’exploit de recenser tous les récifs, ainsi qu’un chemin sans danger menant à l’île. Ils révélèrent ce secret à ceux qui voulaient bien s’associer avec eux, puis créèrent la plus jeune des confréries : Les coques de plomb.

- La dernière confrérie s’installa sur l’ile du Cap des Pendus. Dernier bastion humain avant l’immensité de l’ardent océan. Les pirates avaient pour tradition de pendre les grands criminels à l’extrémité de cette île. Afin que les navires partis en expéditions puissent être témoins des châtiments prononcés par le tribunal pirate de Tortuga. La confrérie reprit cette coutume à son compte et se fit connaître en tant que ; Confrérie des Bourreaux.

- Une dernière île fut finalement investit. Ses terres étaient désertiques et parsemés de monts inaccessibles, alors que ses côtes rocheuses subissaient de plein fouet la fureur de l’océan. Certains la craignaient encore plus que l’île du Dragon, racontant à qui voulait l’entendre qu’elle était maudite. Pourtant ce fut grâce à sa réputation que le conseil de Tortuga la choisit. Ils y bâtirent les Geôles de Cervantes. Un bastion imprenable pour y enfermer tous les criminels ayant transgressé le code des pirates. Mais aussi pour y stocker tous les esclaves, afin qu’ils soient revendus ou utilisés. Créant au fil du temps, un véritable commerce de masse… La main d’œuvre gratuite était très appréciée en ce temps…

C’est ainsi que la légende de l’archipel de Constance débuta et devint ce qu’elle est maintenant ; A la fois le cauchemar des marchands et le rêve de tout marin de l’ardent Océan. Car Tortuga a bien prospéré, la ville s’étale sur pratiquement toute l’île, tandis que la taille de son port dépasse largement ceux des grandes cités maritime tels : Port-Ecume, Port-abysse ou Lysimaque. Les pirates ont décidés qu’elle serait neutre et libre d’accès à tous, afin de faciliter le commerce. Elle agit tel un arbitre entre les différentes confréries, et reste à tout jamais le centre névralgique de ce monde hors du commun. Un monde régît par la piraterie, mais aussi par des codes bien distincts et par une activité marchande très lucrative, relayant l'archipel au rang de citté-état. Le commerce a croit de manière exponentiel et la piraterie comme à l'ancienne n'est plus qu'une noble cause. Le terme pirate pour définir tous les habitants de Tortuga n'étant évoqué que par habitude des Nastriens, alors que ceux ci sont dorénavant une minorité sur les îles.


William Lockart
Ancien Amiral de sa majesté Desmond 1er, ayant sombré dans l'oubli et la décadence de Tortuga.



XXX La Carte de l'archipel arrive, je peut pas la post tant que j'ai pas les acces XXX


Comment avez-vous connu le forum ? : ^^

PS ! Salut à tous. Adri tu me dit si je dois changer quoi que ce soit ou si ça colle pas avec Celeste, je voulais vraiment importer ce petit monde de l'ancienne adresse j'espere c'est pas considerer comme de la triche Very Happy
PS 2 : dsl l'ortho jsuis rouillé et j'avoue que ça pique un peu les yeux x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isarus

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Caled   Ven 8 Juin - 13:05

Caled Laughing

Voilà un vieux pirate qui revient parmi nous ! ^^

Je salue tout d'abord l'effort fait pour les fautes. Elles ne sont pas si nombreuses que ça ! Sauf peut-être vers la fin où il était sans doute temps que le récit s'achève Razz
Taquinerie mise à part, je retrouve bien là ton imagination foisonnante ! Tellement foisonnante que tu m'intègres un monde dans ce monde. Et c'est là où ton cas fait débat... (Enfin, débat surtout dans ma tête...)

Premier point : Le fait de nommer l'île Tortuga est un clin d'oeil, je l'ai bien compris. Mais c'est même plus qu'un clin d'oeil. C'est sacrément explicite ! Ce qui me gène un peu du coup. Je ne suis pas fan des emprunts faits à la vie réelle, surtout lorsqu'ils sont si gros à vrai dire. Alors si tu pouvais... changer le nom, ça serait apprécié. Encore que... un autre problème se pose...

Deuxième point : Tu me claques carrément un archipel entre le duché de Dune et le golfe de Port-Ecume qui, soit dit en passant, sur la légende se nomme le Golfe des Marchands Wink J'aurais pu accepter sans conteste cette idée qui dit qu'une dizaine d'îles se situent dans cet endroit (encore que le lieu choisi ne soit pas très heureux...) si ces îles avaient été assez insignifiantes au point de vue taille pour ne pas apparaître sur la carte (car elles n'apparaissent pas sur mes cartes...)
Or, je te cite :

"Car Tortuga a bien prospéré, la ville s’étale sur pratiquement toute l’île, tandis que la taille de son port dépasse largement ceux des grandes cités maritime tels : Port-Ecume, Port-abysse ou Lysimaque."

Faut peut-etre pas poussé non plus...

"- Une dernière île fut finalement investit. Ses terres étaient désertiques et parsemés de monts inaccessibles"

Voilà une île assez imposante pour avoir ses propres monts. Des monts qui, de ce fait, devraient être mentionnés sur la carte...

Je rappelle également que j'avais vaguement évoqué les pirates dans le contexte célestien, notamment pour la ville de Port-Abysse.

"Port-Abysse : Ville portuaire infernale de l'Empire d'Eméodia. L'activité commerciale y est relativement importante. Réputée pour être également le repère des pirates ou de marchands crapuleux. Elle fait également la puissance navale de l'Empire d'Eméodia."

C'est pourquoi je disais au-dessus entre parenthèses que situer l'archipel des pirates entre Dune et Port-Ecume n'était pas très heureux.

- D'une part, parce que dans le contexte célestien, les pirates sont plus situés vers l'Empire d'Eméodia. Mais ça encore, ça peut s'assouplir.
- D'autre part, parce que la situation géographique de l'Archipel de Constance, prétendument situé entre Dune et Port-Ecume, aurait été grandement soumis aux passages inlassables des navires de guerre de Port-Ecume, de Dune ou d'autres pendant les années du Caprice des Peuples. De plus, même les orcs, puissants galériens sur la plaine de Céleste, se doivent de passer par là pour aller piller les côtes sud de Nastre ou celles d'Eméodia, ce qui, immanquablement, n'aurait pas vraiment permis un développement si "exponentiel" de l'archipel.

C'est pourquoi je demande à voir ta carte si possible.
J'attends tes réactions, tes arguments, tes opinions et tout le tintouin Laughing
J'attends aussi de débattre avec le staff pur savoir ce qu'ils en pensent aussi.

Je salue encore ton imagination qui m'impressionne toujours autant et ta plume que je prends beaucoup de plaisir à lire.
Mais là, pour le coup, c'est peut-être un peu... trop Rolling Eyes

Malheureusement,


_________________
Il n'existe ni de mauvais, ni de bon,
Seulement des divergences d'opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caled

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 03/06/2012

MessageSujet: Re: Caled   Sam 9 Juin - 1:20

Hey Hey Yes Captain

Citation :
Je salue tout d'abord l'effort fait pour les fautes. Elles ne sont pas si nombreuses que ça ! Sauf peut-être vers la fin où il était sans doute temps que le récit s'achève

hihihi cheers

Bon je reconnais que ce rp était pas pour rien dans la section libre du fofo c'était un peu gros et j'aurais du le retoucher plus (et avec la carte en prime ça fait plus flashy!). Ce fut une erreur de ma part ce CF est un tout nouveau, je dois faire mes preuves comme tout le monde Wink
Je vais faire dans les regles de l'art et pondre un petit rp!
Ravi que ma plume te plaise, c'est pour moi un compliment venant de toi Very Happy

Oublie le contexte je n'ai pas envie de me compliquer la tête et de chambouler ton univers , je vais modifier ma fiche.

Donc. A bientôt !

_________________
Celui qui pille avec un petit vaisseau est nommé pirate, celui qui pille à bord d'un grand navire s'appelle Conquérant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cronose

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Caled   Mer 12 Sep - 16:42

Ramène toi Caled, je veux voir ta tronche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ether Line

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2012
Localisation : Dans un des petits bois d'Evasion.

MessageSujet: Re: Caled   Jeu 13 Sep - 16:42

Ouiiiiiiiii aller reviiiiiiiiens Dark Chocobo! mdr Wink


cheers

_________________
Ether Line, de la très sobrement nommée Meute.
*Les légendes prennent racine dans la réalité.*

On raconte qu'il existe une meute tentant de substituer certaines moeurs lycannes; un groupuscule aux idées neuves qui prêche pour un avenir forgé dans la mixité plutôt que dans la division, rejetant l'idéologie de la « Lignée Pure » de nombre de clans. En agissant de la sorte, ils prétendent créer une identité nouvelle pour la race: un peuple jeune, capable d'exister hors des traditions et légitimement au grand jour.
*Se pourrait-il qu'un jour mon mentor entre dans la légende?*


©️waterhaze on dA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/nnc.sndvl
Adriano Di Marechialo
Admin
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 1054

MessageSujet: Re: Caled   Jeu 13 Sep - 19:54

Reviens moule pas fraîche ! Yes Captain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celeste-fantaisie.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caled   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caled
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Céleste Fantaisie :: Dans les Grandes Bibliothèques :: Mémoires :: Mémoires en Cours-
Sauter vers: