Forum RPG de fantasy médiévale
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'avenir des peuples dépendra des peuples.
Le Peuple de l'Avenir, lui, dépendra de l'Avenir...
[Louise Abraham]

Par les Chutes ! Quand il fallait gagner une bataille,
l’Histoire ne retenait pas l’honneur.
L'Histoire retenait le vainqueur.

[Adriano Di Marechialo]

L'amer est l'écume du souvenir.
[Camiy Saint-Syr]

Ils me reprochent d’abuser de la crédulité des gens.
Pourtant, mon métier est semblable à celui du berger:
j’élève des moutons dans le but de les tondre…
[Ometeotl Jahar]

Il vaut mieux se retrouver devant des Orcs en colère plutôt que devant des nobles
et des politiciens.
Quand un Orc veut te tuer, il le fait savoir clairement
et, généralement, sous tes yeux.
[Barry Toothpick]

Miséricordieux, j’avalerai vos supplications, délices de ma victoire !
[Rubis Solime De Babaux]


Le proverbe "Il faut battre le fer tant qu'il est encore chaud" marche aussi avec les elfes...
[Walgrim Grindal]

Litanie de larmes, symphonie en pleurs majeurs.
Rater une mesure, repartir à zéro. Mélodie funeste.
Danse macabre, l’effleurer et puis s’en retourner pleurer.
Seul.
[Sheren]

Il suffit d’un seul regard
entre deux coups de hache et quelques têtes coupées
pour que leurs destins soient scellés à jamais.
[Kalea Grindal]

Ma soif de vengeance s’est tue dans un murmure :

Le silence…
[Cronose]

Le pire n'est pas de mourir, mais d'être oublié.

[Erwan D. Layde]

Il n'existe ni de mauvais, ni de bon,
Seulement des divergences d'opinion.
[Isarus]

La maîtrise d'une épée doit être apprise, exercée et maitrisée. Le jeune apprenti du forgeron ne commence pas
par forger une belle épée
pour le prince. L'apprentie tapissière ne tisse pas le tapis préféré de la reine
avec ses premiers fuseaux.
Ainsi, le rhéteur fait ses premiers discours à son miroir et le soldat se bat d'abord
contre un mannequin, et non contre son ennemi mortel.

[Maël Theirmall]

L'Harmonie passe aussi par la Diversité,
tel le ciel embrasé d'une soirée d'été.
[Laranith]

Un par un, il traîna les corps jusqu’à la falaise et les jeta à la mer afin de leur offrir une sépulture rapide...

Et afin de libérer la clairière de ces putrides émanations. La nature n’avait pas à contempler la folie des hommes.
Elle n’avait pas à supporter la barbarie des êtres qu’elle avait un jour engendré...
[Trucid]

Partagez | 
 

 Les idées.

Aller en bas 
AuteurMessage
Feodor Dusk

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Les idées.    Dim 3 Juin - 17:50

Voila, place est donc faite. Vous viendrez exprimer vos idées visant à l'amélioration de Céleste.

Au programme, des idées de fêtes pour le calendrier.
- Une religion et un prophète ? Pas de religion ?
- Autres idées ?

À vos plumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walgrim Grindal

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Les idées.    Mar 5 Juin - 18:18

Bon bah, c'est finalement un autre staffeux qui va inaugurer tout cela Very Happy

Évoquée hier soir, c'est une petite idée qui se base sur un truc déjà existant ailleurs, dans un jeu vidéo dont je ne citerais que les initiales, FF, et dont je dirais que c'est le 9ème épisode. Voilà, si vous voyez toujours pas la référence, c'est que je ne peux plus rien pour vous.

Je parle de ...
LA FÊTE DE LA CHASSE.

L'idée de base : Un lieu magnifique, mythique, magique, ... ( Oui, j'ai épuisé mes adjectifs qui commencent par -m et se terminent par -que ... ). Et dans ce lieu, on injecte des monstres rares et puissants mais aussi des assez communs, puis enfin, on rajoute des chasseurs en mal de gloire et de renommée. Voilà la recette de base.

En gros, baston dans des endroits gigantesques, avec une flopée de bestioles virulentes ou bien un seul gros prédateur bien dangereux. Possibilité de s'allier pour combattre ou au contraire de faire route seule ou de mettre des bâtons dans les roues des autres.

Pour le lieu, j'ai déjà des idées. L'avantage d'un tel event, c'est qu'on le faire régulièrement, cyclique, ou en lancer plusieurs à la fois dans différents endroits.

Alors alors, les lieux en image :



Mon image préférée. L'endroit est tout simplement ... magique *.*



Pas trop mal non plus je trouve, ça fait du plein air et un endroit encore très vaste à parcourir avec des combats avec des monstres aériens.



Une totalement fantaisiste par contre, pour finir. Une p'tite bataille sous l'eau, peut-être avec des mages qui jettent des sorts de respiration aquatique, soyons fous.


Voilà voilà. Après, pour le reste, niveau religion, je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'attacher un quelconque Dieu à tout cela, ça serait de trop.

A vos plumes les autres !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synëal Roguar

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/05/2012
Localisation : Pas-de-Calais...Du moins pas encore.

MessageSujet: Re: Les idées.    Dim 10 Juin - 20:30

J'apporte ma pierre à l'édifice.

Je songeais à des fêtes qui se dérouleraient à chaque début de saison. Rien d'aussi transcendant que la fête suscitée, mais plutôt une tradition respectée par nos chers amis les PNJ qui peuplent ce forum, et qui sera aussi respectée par certains joueurs selon leurs croyances.

On associerait ainsi une saison à une entité éponyme, qui aurait chacune des caractéristiques bien particulières. Une entité qui serait vue comme une légende, qui cacherait un mythe derrière son nom.

- Jyruf Nasgahl. (-1486 ; -1406 ). Empereur de Nastre de -1449 à -1406 avant le Syncrétisme. Il est né dans une famille somme toute bourgeoise, avec un père rentier et une femme couturière dans le palais de l'Empereur Enitar 1er. Il fut d'abord écuyer d'un chevalier à ses quatorze ans, puis se fit adouber dès la mort de son maître. Il révéla très vite des talents en combat remarquables, qui lui valurent d'être engagé dans l'un des dix régiments favoris de l'empereur. Lors d'une guerre contre les Orcs, il se distingua à nouveau, comme si le Destin ne pouvait l'amener que sur des chemins favorables à sa gloire. On l'avait cru mort mais il finit par se relever et tua l'un des capitaines de l'armée Orc en le prenant par surprise. Cela faisait déjà de lui un héros. On raconta son exploit avec divers chants et un hymne lui fut dédié. On lui attribua le nom de Jyruf l'Ours, en raison de ses atouts combattifs qui le rendaient presque invincibles. De simple soldat, il monta les grades jusqu'au rang de général en quelques années. Grâce à sa position, il eut le temps de se pencher sur des questions d'ordre politique et économique, ainsi que la défense intérieure évidemment, en travaillant notamment en collaboration avec Enitar 1er. Il fut même victime d'une tentative d'empoisonnement, mais il résista et survécu. On dit que le poison était lui-même la conjugaison de deux poisons, la belladone et le cyanure. Cependant il était toujours sur pieds, et le lendemain de l'attentat, il se réveilla dans une forme exemplaire.
- L'Empereur Enitar 1er décéda au mois des Moissons en -1449. On proposa de mettre le Prince Enitar II sur le trône, mais la plupart des aristocrates, faisant pression sur la Cour royale, le traitèrent d'incapable bâtard et jetèrent l’opprobre sur lui à cause des déviations qu'avait connu le Prince dans son adolescence, lorsqu'il s'était épris d'une Orc femelle. Au mois des Gelées de cette année-là, on accorda le trône impérial au Général Jyruf l'Ours. Il se trouva un tout nouveau surnom, l'Empereur Bestial. Un Empereur qui inspirait la sécurité à son peuple, rien qu'avec sa présence, peu importe les moments difficiles de l'Empire, un Empereur qui imprima dans la pensée des individus la poigne d'un homme dont la force n'avait pas d'égale.
- Sa fête est célébrée de nos jours au début du mois des Gelées. Les gens disposent un bouquet de houx au-dessus de leur cheminée, et le gardent ainsi jusqu'à la fin du mois des Pluies. C'est un signe de chance pour qui ne veut pas être atteint par la maladie ou souhaite conserver toute sa vitalité.

-Florilia (?, -479). Fleuriste dans un petit village portant le doux nom de Magnolia. Un joli décor pour une histoire affreusement tragique. Son enfance fut un secret pour tous les habitants, ainsi que l'unique aile qui frémissait dans son dos lorsqu'elle était enthousiasmée par les immenses champs d'émeraude du comté. Les Magnoliens l'avaient découvert un matin, recroquevillée dans un tas de foin dans une grange, nue et ne possédant qu'une seule aile. Ils savaient qu'elle ne pouvait être qu'un ange et leurs théories se confirmèrent un peu plus tard, lorsqu'elle se passionna pour l'herboristerie, et que les fleurs se mettaient à s'épanouir en trois fois plus de temps que la moyenne lorsque c'était elle qui en prenait soin. Son visage témoignait d'une adolescence fougueuse, passionnée mais compatissante, si bien qu'elle fut adoptée par les seuls nobles du village qui possédaient un majestueux manoir à l'orée de Magnolia, fait de planches blanches. Ils avaient reconnu en elle toute la bonté et la grâce d'un être divin, et lui laissèrent le soin de s'occuper de leur immense jardin en friche. La vision de cette hécatombe florale lui souleva le cœur et elle ne put s'empêcher de se mettre au travail.
-Les jours et les mois passèrent dans le village coloré de Magnolia, et l'arrière-cour du manoir commençait vraiment à ressembler à un jardin royal. Les habitants purent voir l’œuvre de Florilia, qui faisait davantage penser à un miracle de la nature. Les gens ne pouvaient que l'aimer, et les prétendants s'amoncelaient presque à la porte du manoir. Elle ne choisit cependant personne, car son admiration pour les fleurs de ce monde était trop grande pour qu'elle puisse s'attacher à une vie de mortel. Lorsqu'elle atteignit un âge relativement avancé, le fameux jardin fut visité par l'Empereur en personne, Nasgahl V, qui décréta ce jardin comme le plus beau du monde.
-Cependant la beauté d'une vie ne nous guide pas tout le temps vers un somptueux destin. Magnolia était une ville limitrophe de l'empire de Nastre, et bien trop éloignée pour que Nasgahl puisse y envoyer des troupes sans que cela ne coûte en vivres. Les Orcs, encore de vils barbares à cette époque, nourrissant une haine insatiable pour les humains, attaquèrent le joli village. Ne serait-ce que par jalousie, ils détruisirent tout, brulèrent tout, tuèrent tous les habitants qui s'y trouvaient..Y compris la divine Florilia qui mourut au sein même de son jardin profané.
-La fête de cette ange est célébrée de nos jours au début du mois des semences. Les villages qui rendent hommage à sa mémoire ornent les têtes des jeunes filles d'une couronne de fleurs, et les font danser sur les places, où les festivités durent jusque tard dans la nuit. On dit même que le jour où Florilia est décédée, dans le village reconstruit de Magnolia, de curieuses lueurs se baladent derrière une ruine de manoir...

J'en rajouterais à l'occasion ^^


Dernière édition par Synëal Roguar le Ven 15 Juin - 14:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camelle Elwhang

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 19/03/2012
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Les idées.    Lun 11 Juin - 16:31

Pour ma part, je souhaiterais proposer ceci:

Etant donné que nous nous plaçons dans un conteste médievalo-fantastique, pourquoi ne pas instauré deux jours symboliques pour un équivalent du 'cens' et de 'champart' dont il nous faut encore trouver les noms.
Ce serait dans la même optique que ces impôts existant une sorte de dû à chaque duché afin que le tout soit comptabilisé par un envoyé du roi qui repartirait équitablement, dans Nastre en tout cas, selon les besoins afin de palier au manque de chaque duché. Ce pourrait-être une idée instauré par Louise et l'Ultime Alliance pour renforcer la cohésion de tous.

Voilà, je vous rend le micro Very Happy

_________________

Ce cénacle suce et gratte mes phalanges.
Comme une nourriture des anges.
Je ne veux pas partir seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ometeotl Jahar

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 22/03/2012
Localisation : Je vais pas le dire...je suis recherché...

MessageSujet: Re: Les idées.    Ven 15 Juin - 15:34

Je ne vais pas inventer des trucs très compliqués, mais il me semble assez logique, étant donné qu'un système de calendrier existe, de mettre en place une sorte d'équivalent du nouvel an... Voici ma proposition, vous pouvez l'adapter à votre sauce, la refuser et mettre en place quelque chose de totalement différent, ou même la garder telle quelle.

Notes d'Ometeotl Jahar à propos des religions de la Plaine

La fête de Demagre (littéralement: renouveau, dans un langage très ancien datant de longtemps avant le syncrétisme) se déroule le 42ème jour du mois des gelées ; la préparation à la fête commence néanmoins une semaine avant le début de celle-ci. Manifestement, la population dont cette tradition est issue a eu une grande influence politique, car on la retrouve dans la plupart des cultures de la Plaine avec des noms dérivés de l’étymologie originelle, ce qui exclut l’hypothèse de la génération spontanée d’une idée dans diverses cultures.
La symbolique de Demagre est très complexe, ce qui montre que la culture dont elle est issue pratiquait des rites qui sont eux aussi à l’origine de nos propres religions. C’est d’abord le renouveau du cycle des naissances et des morts, des moissons et des jachères, des pluies et du soleil. C’est la transition entre deux années, la fin de ce qu’a apporté la première et le début de ce qu’apportera la seconde. C’est pourquoi il est courant de consulter en cette occasion des devins et des prêtres pour s’assurer un avenir prospère. C’est aussi une nuit magique, pendant laquelle dieux et démons rôdent, c’est pourquoi il est d’usage, après la tombée de la nuit, de se cloîtrer avec sa famille et ses amis dans une immense salle, où l’on banquettera toute la nuit. Le bruit du banquet et le nombre de personnes présentes doit, dit-on, effrayer les mauvais esprits. Il est donc fortement déconseillé de sortir dehors par une telle nuit, et ceux qui le font sont souvent regardés d’un mauvais œil par les habitants de la région. Cependant, pour que la fête soit réussie, et que le banquet marque le départ d’une bonne année, on doit respecter une procédure complexe.
Le 32ème jour du mois des gelées, on doit acheter ou mettre en futs la bière, l’hydromel et les alcools destinés au banquet de Demagre, puis les amener à un prêtre ou à un saint homme pour qu’il les bénisse. Pendant ce temps, une procession religieuse passe par toutes les rues de la ville ou du village, s’arrêtant devant chaque maison pour en chasser les mauvais esprits. A cette occasion, les habitants disposent devant chez eux des bols à offrandes, destinés aux divinités protectrices. Le soir, on brûle dans la cheminée des papiers colorés où sont inscrits les vœux de la famille pour l’année à venir. On fait aussi brûler des herbes aromatiques dans la maison et on joue de la trompe, pour faire fuir les mauvais esprits et purifier la maison.
Le 35ème jour, on fait brûler le portait de la divinité protectrice du foyer de l’année précédente, et on en accroche un nouveau. A partir de ce jour, on entre en semi-diète (on n’est autorisé à manger que des fruits, des légumes et des produits laitiers, ce qui ne change pas énormément le quotidien des paysans de la Plaine), et on ne l’a rompra que le 42ème jour.
Les jours qui suivent, on nettoie la maison de fond en comble, on refait parfois la décoration, on accroche des poupées en paille au plafond, et on fait brûler des herbes aromatiques.
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les idées.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les idées.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Céleste Fantaisie :: La Vie du Forum :: Au Débatorium :: Appel au Peuple-
Sauter vers: