Forum RPG de fantasy médiévale
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'avenir des peuples dépendra des peuples.
Le Peuple de l'Avenir, lui, dépendra de l'Avenir...
[Louise Abraham]

Par les Chutes ! Quand il fallait gagner une bataille,
l’Histoire ne retenait pas l’honneur.
L'Histoire retenait le vainqueur.

[Adriano Di Marechialo]

L'amer est l'écume du souvenir.
[Camiy Saint-Syr]

Ils me reprochent d’abuser de la crédulité des gens.
Pourtant, mon métier est semblable à celui du berger:
j’élève des moutons dans le but de les tondre…
[Ometeotl Jahar]

Il vaut mieux se retrouver devant des Orcs en colère plutôt que devant des nobles
et des politiciens.
Quand un Orc veut te tuer, il le fait savoir clairement
et, généralement, sous tes yeux.
[Barry Toothpick]

Miséricordieux, j’avalerai vos supplications, délices de ma victoire !
[Rubis Solime De Babaux]


Le proverbe "Il faut battre le fer tant qu'il est encore chaud" marche aussi avec les elfes...
[Walgrim Grindal]

Litanie de larmes, symphonie en pleurs majeurs.
Rater une mesure, repartir à zéro. Mélodie funeste.
Danse macabre, l’effleurer et puis s’en retourner pleurer.
Seul.
[Sheren]

Il suffit d’un seul regard
entre deux coups de hache et quelques têtes coupées
pour que leurs destins soient scellés à jamais.
[Kalea Grindal]

Ma soif de vengeance s’est tue dans un murmure :

Le silence…
[Cronose]

Le pire n'est pas de mourir, mais d'être oublié.

[Erwan D. Layde]

Il n'existe ni de mauvais, ni de bon,
Seulement des divergences d'opinion.
[Isarus]

La maîtrise d'une épée doit être apprise, exercée et maitrisée. Le jeune apprenti du forgeron ne commence pas
par forger une belle épée
pour le prince. L'apprentie tapissière ne tisse pas le tapis préféré de la reine
avec ses premiers fuseaux.
Ainsi, le rhéteur fait ses premiers discours à son miroir et le soldat se bat d'abord
contre un mannequin, et non contre son ennemi mortel.

[Maël Theirmall]

L'Harmonie passe aussi par la Diversité,
tel le ciel embrasé d'une soirée d'été.
[Laranith]

Un par un, il traîna les corps jusqu’à la falaise et les jeta à la mer afin de leur offrir une sépulture rapide...

Et afin de libérer la clairière de ces putrides émanations. La nature n’avait pas à contempler la folie des hommes.
Elle n’avait pas à supporter la barbarie des êtres qu’elle avait un jour engendré...
[Trucid]

Partagez | 
 

 Kalea Grindal ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalea Grindal

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 26
Localisation : La Taverne des Babillards ♥

MessageSujet: Kalea Grindal ~   Ven 23 Mar - 0:22

Kalea Grindal



Nom :
Grindal
(nom de jeune fille Danisdottr)

Prénom :
Kalea

Surnom & titre :
dite la Barrique
&
épouse de Walgrim Grindal


Age :
48 ans

Sexe :
Féminin

Ethnie :
Nain

Métier:
Brasseur



Description caractérielle :

* Bavarde
* Désordonnée
* Fidèle
* Fâcheuse tendance à râler pour des broutilles
* Hardie
* Volontaire
* Généreuse (enfin après avoir accordé sa confiance)
* Quelques fois un tantinet vulgaire dans ses propos
* Directe (n’aime pas passer par quatre chemin quand elle a quelque chose à dire)
* Fière d’être nain
* Grand respect pour les traditions familiales et l’histoire de son peuple
* Têtue
* Honnête
* A plutôt la descente facile comme tout bon nain Wink



Description physique :

* Cheveux longs châtains clairs très souvent coiffés et décorés d’objets de métal forgés par son mari
* Yeux verts
* Quelques tâches de rousseur
* Pas plus grande que deux tonneaux de cervoise
* Une cicatrice d’une trentaine de centimètre pour seul vestige de son unique bataille sur sa poitrine partant de son épaule jusqu’en haut de son sein gauche
* Un corps assez fin pour un nain mais pourvu d’une bonne musculature



Équipements et vêtements :

* Vêtements souples et léger en tissus abordant une palette de vert et de marron
* Pair de botte de cuire simple
* Une hache à double tranchant qu’elle n’utilise vraiment , héritage de sa mère.

Spoiler:
 


Comment avez-vous connu Céleste Fantaisie:

Mhhh grâce à face de Troll ♥️

Histoire :

Kalea Danisdottr est née à Esfahan, capitale du Royaume de Naströnd, en l’an 950.
Fille de Brogar dit Barbefolle et de Sigrun dite Mangetrolls, elle vécut toute son enfance dans la majestueuse cité naine.
Son père guerrier et brasseur de métier était bien plus réputé pour la qualité de sa boisson que pour la maîtrise de son marteau.
Quant à sa mère, ce fut d’elle que Kalea apprit tout l’art du combat à la hache. Guerrière redoutable celle-ci était connue pour son courage et sa fâcheuse tendance à chasser le troll.
Alors qu’elle voyait régulièrement partir sa mère ou son père lors de différentes batailles qui faisaient rages sur la Plaine Céleste, Kalea s’instruisit sur la composition des différents métaux, sur l’histoire du monde, l’art du combat et bien évidement, elle apprit aussi les secrets bien gardés de la fabrication du délicieux breuvage confectionné par Brogar.

En l’an 971, Sigrun revient gravement blessée d’un rude combat dans les montagnes avec l’un de ses adversaires favoris.
Après sa convalescence, aussi longue fut-elle, le verdict resta inchangé : sa mère ne pourrait plus jamais porter de hache, lui interdisant de ce fait l’accès à de nombreuses batailles.
Ses parents décidèrent alors de quitter la capitale pour s’installer dans un petit village, toutefois pas très loin de la grande cité, sur la côte de la Mer Intérieure.
D’ailleurs, les jours de temps radieux, on pouvait voir se dessiner au loin les deux îles ; Chiloé et Tidra.
Ce fut dans ce petit cottage que son père battit son atelier et continua l’élaboration de sa bière miraculeuse. Son épouse, quant à elle, se contenta alors de parfaire l’éducation de leur fille dans l’art du combat.

Alors que la fin de l’an 976 approcha, une guerre éclata entre le duché d’Utope et un clan nain pour une histoire d’or.
Sigrun faisant partie d’une des familles soutenant le clan en guerre permit donc à sa fille de se joindre à la bataille pour leurs plus grands bonheurs à elles deux. Sa mère fière que sa fille puisse faire avec bravoure sa première bataille et Kalea enthousiasmé de montrer à son père ses talents de guerrière.
Ce fut donc à la frontière de l’empire l’Infernal que la bataille fit rage, sur la grande plaine aux pieds des massifs montagneux, à l'ouest du royaume de Naströnd, de nos jours surnommée la plaine de l’or pourpre.
L’affrontement fut pour Kalea un tournant décisif dans sa vie.
Durant ce triste évènement elle vit son père périr sous ses yeux mais ce fut également durant cette bataille qu’elle fit une rencontre extraordinaire.Et cette rencontre portait un nom qui restera à jamais gravé dans son coeur :


Walgrim.

Il suffit d’un seul regard entre deux coups de hache et quelques têtes coupées pour que leurs destins soit scellés à jamais.
Ce furent victorieux que les nains rentrèrent à Esfahan et Kalea, accompagnée de Walgrim, retourna auprès de sa mère lui annoncer la triste et l’heureuse nouvelle. Car si elle avait perdu son père, elle s’était trouvé en revanche un mari.

An 978, malgré quelques tensions encore présentes, la création de l’Ultime Alliance imposa une paix sur les différentes ethnies, mais ce fut aussi l’année où Kalea perdit le nom de Danisdottr pour porter celui de Grindal.Le couple dut abandonner les armes et la naine reprit alors le commerce de son feu père. Son époux, quant à lui, ne refusa pas de vivre dans ce petit village et s’y installa en tant que forgeron.

An 984, lors d’un terrible hiver, Sigrun tomba gravement malade. Alors que le froid se faisait insupportable, elle finit par succomber.
Dès lors, Walgrim et Kalea vivèrent ensemble et soudés, les années s’écoulèrent jusqu’à aujourd’hui, l’an 998 ...

Les temps changent peu à peu et l’avenir, aussi paisible peut-il sembler être à présent, peut réserver bien des surprises ...


Mémoires :

En plein cœur d’Esfahan, une taverne semble étrangement animée. Une petite pancarte de bois se balance doucement sur ses gonds en un léger grincement.
On peut y lire, soigneusement gravé, le nom de l’établissement : Barbe Rousse.
Lorsque l’on franchit l’imposante porte d’ébène, c’est une atmosphère dès plus joviale et endiablée qui nous arrache au calme froid qui s’est installé dans la ruelle en cette nuit là. Des éclats de rire fusent dans tout les sens, les voix se font de plus en plus fortes pour se faire comprendre lors des discussions, un petit orchestre improvisé s’en donne à cœur joie au fond de la salle où quelques joyeux lurons s’amusent à faire quelques pas de danse au rythme de la mélodie envoûtante mais toute l’attention est captivée par la scène se déroulant au centre même de l’auberge.
En effet, un cercle s’est formé autour d’une table où tous encouragent avec entrain une jeune personne. En réalité, ce jour là n’est pas un jour comme les autres, c’est l’anniversaire de Kalea. Mais pas n’importe lequel non plus, celui qui célèbre sa majorité.
Et comme tout nain qui se respecte, celle-ci n’eut d’autre choix que de défier son propre père à un jeu singulier : celui qui ingurgitera le plus de bières, sacrebleu ! Le défi relevé prend d'autant plus d'importance quand on sait que le père est l’un des meilleurs brasseurs de tout le royaume !

L’euphorie est à son comble, et alors que Brogar pose violemment sa chope sur la table après l’avoir bu d’une traite il lance à l’intention de Kalea, un sourire radieux sur ses lèvres :


« Alors ma fille, qu’attends-tu ?! Même un elfe en aurait déjà bu deux autres avant que tu n’aies finie celle-là ! »

La naine, les yeux pétillants, finit alors la sienne et sans répondre, attrapa deux autres chopes qu’on lui tendait et les but sans se faire prier. Elle enchaina alors sur une troisième puis répliqua, d’une voix enjouée, alors qu’on l’acclamait avec force :

« Parle donc mon père ! J’aurai fini un tonneau avant même qu’il te pousse un poil de barbe ! ! »

Elle se tourna alors vers l’assemblée, leva les bras et s’écria :

« Au nom d’un orc mal léché, qu’on apporte donc une barrique ! »

Son père s’esclaffa, et alors qu’on débarrassait la table des cadavres de chopes vides, la foule se scinda en deux pour faire place à la dite barrique qu’on déposa sur le bord de la table. Kalea fit un clin d’œil à son père et prit un banc qu’elle poussa juste en dessous de la sortie du tonneau afin de s’allonger dessus. Le bouchon sauta en bruit mat et le flot de cervoise déferla. Allez donc savoir comment elle réussit à avaler la quasi-totalité du contenant, cela reste bien un prodige donc seuls les nains connaissent le secret, mais il en fut tel que la jeune naine finit sa barrique.
Lorsqu’elle se releva, elle sentit son estomac tanguer, son père lui posa une main chaleureuse qui claqua dans son dos et il en résulta un rot particulièrement disgracieux qui fit rire à gorge déployée l’assistance.

Depuis ce jour, Kalea est alors affublée du sobriquet de la Barrique !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isarus

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Kalea Grindal ~   Ven 23 Mar - 3:13

J'adore !

C'est la première fois que j'ai le plaisir de lire les mémoires d'un nain, qui plus est d'une NAINE !
J'ai ris.

"Il suffit d’un seul regard entre deux coups de hache et quelques têtes coupées pour que leurs destins soit scellés à jamais."
Mythique cette phrase. Je la mets directement en citation ! Laughing

Et voilà, même Isarus se transforme en face de Troll à tes côtés.
Je répète : j'adore !
Original, pétillant, super bien écrit. Que dire de plus ?

La barrique est...


_________________
Il n'existe ni de mauvais, ni de bon,
Seulement des divergences d'opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kalea Grindal ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Céleste Fantaisie :: Dans les Grandes Bibliothèques :: Mémoires :: Mémoires Agréés-
Sauter vers: