Forum RPG de fantasy médiévale
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

L'avenir des peuples dépendra des peuples.
Le Peuple de l'Avenir, lui, dépendra de l'Avenir...
[Louise Abraham]

Par les Chutes ! Quand il fallait gagner une bataille,
l’Histoire ne retenait pas l’honneur.
L'Histoire retenait le vainqueur.

[Adriano Di Marechialo]

L'amer est l'écume du souvenir.
[Camiy Saint-Syr]

Ils me reprochent d’abuser de la crédulité des gens.
Pourtant, mon métier est semblable à celui du berger:
j’élève des moutons dans le but de les tondre…
[Ometeotl Jahar]

Il vaut mieux se retrouver devant des Orcs en colère plutôt que devant des nobles
et des politiciens.
Quand un Orc veut te tuer, il le fait savoir clairement
et, généralement, sous tes yeux.
[Barry Toothpick]

Miséricordieux, j’avalerai vos supplications, délices de ma victoire !
[Rubis Solime De Babaux]


Le proverbe "Il faut battre le fer tant qu'il est encore chaud" marche aussi avec les elfes...
[Walgrim Grindal]

Litanie de larmes, symphonie en pleurs majeurs.
Rater une mesure, repartir à zéro. Mélodie funeste.
Danse macabre, l’effleurer et puis s’en retourner pleurer.
Seul.
[Sheren]

Il suffit d’un seul regard
entre deux coups de hache et quelques têtes coupées
pour que leurs destins soient scellés à jamais.
[Kalea Grindal]

Ma soif de vengeance s’est tue dans un murmure :

Le silence…
[Cronose]

Le pire n'est pas de mourir, mais d'être oublié.

[Erwan D. Layde]

Il n'existe ni de mauvais, ni de bon,
Seulement des divergences d'opinion.
[Isarus]

La maîtrise d'une épée doit être apprise, exercée et maitrisée. Le jeune apprenti du forgeron ne commence pas
par forger une belle épée
pour le prince. L'apprentie tapissière ne tisse pas le tapis préféré de la reine
avec ses premiers fuseaux.
Ainsi, le rhéteur fait ses premiers discours à son miroir et le soldat se bat d'abord
contre un mannequin, et non contre son ennemi mortel.

[Maël Theirmall]

L'Harmonie passe aussi par la Diversité,
tel le ciel embrasé d'une soirée d'été.
[Laranith]

Un par un, il traîna les corps jusqu’à la falaise et les jeta à la mer afin de leur offrir une sépulture rapide...

Et afin de libérer la clairière de ces putrides émanations. La nature n’avait pas à contempler la folie des hommes.
Elle n’avait pas à supporter la barbarie des êtres qu’elle avait un jour engendré...
[Trucid]

Partagez | 
 

 Le destin d'un peuple : critiques.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le destin d'un peuple : critiques.   Lun 9 Avr - 0:21

Yop,

Vous avez lu mon post ? Non ? Il est si ça vous intéresse.

Sinon vous pouvez venir critiquer/commenter mon post ici, je suis ouvert à tout ^^

Je tiendrais au courant des arrivées des différents chapitres.

Un plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Idriale Êlenaur

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 22/03/2012

MessageSujet: Re: Le destin d'un peuple : critiques.   Lun 9 Avr - 9:11

J'ai jamais été doué pour commenter un texte mais aller soit, je touche juste deux mots.

Tout d'abord, j'ai aimé les descriptions. On sent que ça a été travaillé et réfléchis pour trouver les justes mots qui feraient imaginer la juste scène. A mon goût ( mais ça c'est parce que je suis fana des descriptions Rolling Eyes ) ça aurait pu être encore plus détaillé, pour vraiment nous faire vivre au rythme des flammes ce qui m'aurait d'avantage impacté. Mais peut-être est-ce volontaire de ta part qu'on ne le soit pas encore.

Une question technique de cohérence me vient: Du fait du feu répété, les champs sont-ils toujours fertile?

Ensuite, on se positionne facilement du côté de cet homme, qui apparaît sans nul doute comme celui destiné à faire changer le cours des choses. Parviendra t-il à rallier les autres à sa cause? On en doute un peu à la lecture à cause de la façon dont les autres réagissent mais l'intérêt va être là, de voir comment tu va amener tout cela. (A moins qu'il ne se lance en solitaire mais ça me paraîtrait tiré par les cheveux ^^)

J'ai aimé l'image de la pousse de blé comparée au peuple. Un peu plus loin encore on sent bien la relation qui unit les deux personnages et elle apporte à mon avis le bon côté de simplicité dans une situation qui ne l'est pas. Le terme "rigola" m'a gêné, je trouve ce mot un peu brut par rapport à la phrase, ça m'a accroché l'oreille. "Buccal" également mais je ne sais pas expliquer pourquoi. :/

Je finirai en disant que j'ai trouvé la fin du post un peu trop brutale. Je n'ai pas réellement senti la transition entre le moment où il la voit et où lui vient son idée. Je pense que c'est dû au fait que cela ne passe que par le dialogue, on ne lit pas le raisonnement qui le guide à cette phrase.

En attente de la suite, au travail!

PS: Et j'ai adoré l'image. *sort*

_________________
Attendant la faucheuse au détour d'un chemin,
J'avance en mémoire de ceux qui par ma lame ont péri.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Dusk

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Le destin d'un peuple : critiques.   Lun 9 Avr - 11:52

Eh bien, quel bon texte l'ami. J'en oublie parfois que tu n'es qu'un minot de quinze ans. Mais quand je vois le potentiel présent, ça me fait plaisir pour la suite, je vois qu'il est bon que tu aies rencontré de très bon rôliste ces derniers temps, ce qui te pousse un peu en avant. Un style beaucoup plus propre que sur l'ancien forum ou nous étions, plus poussé, plus réaliste. Finit l'époque de la grosse baston sans queue ni tête et bonjour les périodes de réflexion et le contexte intelligent.

Est-ce un hasard cette musique de Braveheart ? Car ton texte me fait carrément penser à ça, le royaume égoïste et brutal représentant l'Angleterre de cette époque, même s'il n'allait pas jusqu'à brûler des récoltes, et un héros qui me vient un peu comme un William Wallace. J'ai véritablement apprécié, comme Idriale, le passage sur la pousse de blé. Encore une preuve que tu gagnes en maturité dans tes écrits.

Juste quelques petits trucs qui ne sont pas gênant : Relis-toi. Tu oublies de temps en temps quelques mots "et te perdre et dernière chose que je désire." pour exemple, le "la" n'est pas là. Des accents aussi "pousse de blé à moitié calcine entre son pouce" qui donnerait "calciné."
C'est vraiment le seul truc qui m'embête, sans plus.

Je sais à quel point c'est difficile de poser un contexte, donc j'espère une suite tout de même, histoire de voir ou ce W.Wallace en herbe arrivera dans sa rébellion. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le destin d'un peuple : critiques.   Lun 9 Avr - 16:20

Merci pour vos commentaires, ça me touche beaucoup =D

Le deuxième "chapitre" est posté, court je sais.
Revenir en haut Aller en bas
Camelle Elwhang

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 19/03/2012
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Le destin d'un peuple : critiques.   Lun 9 Avr - 17:39

Bon.
Une claque.
ça, c'est fait.

Je ne vais pas faire un commentaire habituel.
Comment dire que tu m'as foutu une sacré claque quand même ?
Je vais rejoindre Feo. Tu grandis et tes réflexions aussi. Ton style commence à s'affirmer de plus en plus et c'est un vrai régale. Tu as beaucoup progressé, c'est indéniable. Comme disait mon cher mari, finit le temps des actes sans pensées profondes. Là, tu fais réellement vivre quelqu'un. Tu ne le joues plus, tu te fonds en lui pour un plaisir visuel non négligeable.
Je ne dirais pas qu'il est merveilleux, c'est simplement un bon texte. Il reste des tournures de phrases un peu fragile, un style encore un peu naïf mais c'est en train de nettement s'arranger. Je n'ai aucun doute à dire que dans quelques années, ton niveau excellera tellement que nous ressemblerons à des blattes à côté. Mais en attendant, le mieux à faire c'est de toujours partager. Arrête de douter de toi. Si ça passe tant mieux, sinon tant pis. On apprend plus de nos erreurs que de nos réussites, aussi, penses à tirer profit de chaque commentaire.

Après, mon commentaire ressemblerait sensiblement aux deux autres. Relis toi, approfondit peut être encore plus. Dégage l'important du superflu. Taille le diamant brut que tu as entre les mains.

Avec tout mes encouragements,
ta Cam ☺

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce cénacle suce et gratte mes phalanges.
Comme une nourriture des anges.
Je ne veux pas partir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lusitane d'Akiléon

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Le destin d'un peuple : critiques.   Lun 9 Avr - 18:32

Je dois avouer que je suis TRES agréablement surprise.

Je m'attendais à un style beaucoup plus bateau, et un vocabulaire bien plus simpliste, mais que nenni !

Concernant le fond, les bases de l'histoire sont à peine posées, donc il est difficile de se prononcer dessus. Le récit d'un peuple opprimé par un roi fou, qui pour ma part n'est pas sans me rappeler Néron, et de son meneur rebelle, est un thème plutôt classique mais efficace. J'avoue être plus intéressée par le personnage du roi - bien plus original que celui du jeune révolutionnaire peut être un peu trop lisse - qui semble nous réserver davantage de surprises.
Je rejoins Idriale en ce qui concerne la fin de ton premier post. C'est dommage de ne pas développer davantage le cheminement dans l'esprit de ton protagoniste, qui le mène à son projet de rébellion, et qui le rendrait bien plus riche.

Concernant la forme, on sent qu'il y a un vrai travail de recherche sur le vocabulaire, et ça paie.
Par ailleurs, les figures de style renforcent l'intérêt du texte, comme la comparaison avec le blé, ou des phrases comme " la seule chose qui offrait un peu de couleur à ses idées noires ".
Globalement, la structure est bonne, la lecture est fluide. Cependant, quelques répétitions plombent le tout (comme le terme " calciné " répété trois fois dans le deuxième paragraphe, ou " homme " et " chaque année " dans le troisième). Tu as également quelques phrases sans verbe conjugué, comme " si un nouveau meneur apparaît, soutenu par la population elle même pour s'emparer du pouvoir " dont je ne suis pas particulièrement friande, bien que certains les adorent ; là ce n'est qu'avis personnel.
Enfin, il y a quelques fautes d'orthographe qui pourraient facilement être évitées, comme " les quelques paysan qui habitaient en ces lieu ", une petite relecture suffirait à leur tordre le cou !


Dans l'attente de la suite =)


PS : pour Idriale, les terres brûlées sont en principe plus fertiles que les autres terres, donc oui, à condition bien évidemment de resemer ensuite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le destin d'un peuple : critiques.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le destin d'un peuple : critiques.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Céleste Fantaisie :: Dans les Grandes Bibliothèques :: Archives, Contes et Légendes :: Les Romans :: Le Coin des Lecteurs-
Sauter vers: